L’armée sur la Butte d’Orgemont

Chaque année, ou presque, l’armée de l’air installe un dispositif de sureté aérienne pour le 14 juillet. Les troupes s’installent sur le plateau en général durant les 2 semaines encadrant la date de la fête. Cette présence ne bloque pas l’accès de la Butte au public, seul le centre du plateau est inaccessible, mais on peut continuer à se promener sur le chemin qui l’entoure.

Cette année l’accès à la butte sera néanmoins fermé les 13 et 14 juillet car les missiles crotales seront armés.

Les différentes hauteurs qui surplombent Paris ( Mont Valérien, butte Pinson, fort d’Aubervilliers etc…) sont depuis toujours eu une vocation militaire. La Butte d’Orgemont a été utilisée par l’armée allemande pendant la guerre de 1870 pour bombarder ST Denis qui était le point de défense de plus avancé de Paris. Trois batteries étaient installées sur la butte d’Orgemont

1° batterie casematée de la carrière à plâtre;

2° batterie à embrasures à quatre cents mètres sud-est dumoulin;

3° nouvelle batterie à trois cents mètres nord-est du moulin.

( source : Campagne de 1870-1871. L’Armistice et la Commune, opérations de l’armée de Paris et de l’armée de réserve / par le général Vinoy – 1872 – référencé sur le site Gallica )

La présence de l’armée fait l’objet d’une convention entre l’armée et l’Agence des Espaces Verts dont vous trouverez ici un exemplaire explicitant tous les détails sur la présence de l’armée et la remise en état des lieux.